Presse

 

Pneus 4 saisons : Les automobilistes adhèrent

Si le développement du pneu 4 Saisons sur le marché français est récent, l’idée n’est pas nouvelle puisque Goodyear en revendique l’invention en 1985. Mais c’est Michelin qui a largement contribué au développement de ce segment depuis 2015 avec la commercialisation du CrossClimate, accompagnée par une puissante campagne d’information et de publicité. Les épisodes neigeux imprévisibles et importants en plaine qui ont mis de nombreux automobilistes en difficulté ont contribué à attirer leur attention sur l’intérêt de ce produit.

 

 

 

La plupart des manufacturiers se sont aujourd’hui dotés d’une gamme très complète  de pneus 4 Saisons permettant d’équiper les voitures de tourisme, les SUV et même les utilitaires. C’est le cas désormais de tous les manufacturiers « Premium », Bridgestone venant de procéder au lancement de son Weather Control A005.

 

Sur le même principe que ses habituelles enquêtes hiver, Allopneus.com a interrogé son panel de clients* 4 Saisons afin de mieux comprendre leur comportement lors de l’achat de pneus.

 

Des automobilistes bien informés ?

Près de 80% des acheteurs interrogés se sont déclarés être déjà convaincus, avant leur achat, de l’intérêt de s’équiper de pneus 4 Saisons. L’information faite par les manufacturiers et largement relayée sur le site Allopneus.com ** (30 millions de visites par an) a bien été entendue et comprise.

Les motivations d’achat sont essentiellement guidées par la possibilité de rouler en sécurité et par la tranquillité d’esprit pour affronter sur sa route des conditions météorologiques changeantes. Le choix de la marque est un critère important pour 56% des répondants, sa réputation (28%) et son savoir-faire technologique contribuent à la confiance accordée à ses performances en terme de sécurité. Les avis consommateurs figurant sur le site jouent un rôle plus important dans le processus de sélection (19%) que les tests comparatifs (17%).

Quant au prix, c’est un critère d’autant plus important que l’acheteur doit accepter un léger surcoût (en moyenne 7% chez Allopneus.com) par rapport à un pneu été correspondant. Il cherche donc à optimiser son achat au travers d’offres promo qui pèsent pour 21% dans ses motivations

**Pour répondre à l’intérêt grandissant des consommateurs, Allopneus.com a développé une rubrique spécifique aux pneus 4 Saisons directement accessible sur le site, à partir d’ordinateurs fixes : https://www.allopneus.com/pneu-4-saisons/

ou de smartphones : https://m.allopneus.com/pneu/4saisons/

                                                                                                                         

Des utilisateurs satisfaits ?

Pour 94% des utilisateurs, leur polyvalence est appréciée et le sentiment de sécurité est avéré. Pour les 6% d’insatisfaits, les rares réserves ont été émises sur la longévité et le bruit (3%) et sur les performances (2%) inférieures à celles d’un pneu hiver en situation hivernale. Ces motifs d’insatisfaction ne sont cependant pas rédhibitoires puisque 99% les utilisateurs  les recommandent à leur entourage.

 

Qui sont les acheteurs de pneus 4 saisons ?

Son profil est sensiblement plus âgé de 2,5 ans que le client moyen d’Allopneus.com. L’étude met en évidence deux motivations différentes : les utilisateurs qui roulent peu sont à la recherche d’un produit qu’il peuvent conserver toute l’année pour un usage local,  les grands rouleurs veulent un produit tous temps performant pour affronter des conditions météorologiques susceptibles de changer en cours de route.

Sur le plan géographique, en toute logique, ils se concentrent à proximité des zones blanches, Auvergne – Rhône – Alpes, Grand Est et Sud Ouest. On note également une surpondération sur les grandes métropoles, la motivation des utilisateurs se rapprochant de celle des grands rouleurs pour sécuriser de grands déplacements même s’ils sont peu fréquents.

A noter que certains pays limitrophes rendent obligatoires l’utilisation de pneumatiques M+S ou 3PMFS*** avec des législations différentes : obligation totale (Autriche), obligation partielle en fonction des conditions climatiques (Allemagne, Suisse) ou sur certaines régions (Italie).

 

Quel marché à terme ?

Selon le SPP (Syndicat des Professionnels du Pneu), le segment du pneu 4 Saisons est en pleine croissance avec une progression de 44% pour atteindre 6% du marché en 2017. Certains observateurs considèrent que ce segment pourrait atteindre de 10 à 12%.

Ce seuil est déjà dépassé par Allopneus.com. Une des raisons de cette performance repose sur son business modèle. Allopneus.com a élaboré une offre 4 Saisons incomparable en France avec 20 marques et plus de 1 500 références jusqu’à 20 pouces, dont les rapports qualité-prix sont échelonnés pour toucher toutes les catégories de clients. Le concept du pneu 4 Saisons étant d’être utilisé – et acheté - quelque soit la saison, sa disponibilité se doit d’être immédiate et permanente. Cet impératif a été pris en compte lors de l’évaluation de la capacité de stockage pour la construction de la nouvelle plateforme logistique de Valence.v 

L’autre raison réside dans la capacité d’Allopneus.com à surperformer sur les produits à valeur ajoutée technologique à destination de clients exigeants : pneus hiver, grandes dimensions, ultra-hautes performances. On peut désormais compléter cette liste avec les acheteurs de pneus 4 Saisons.

 

Quelles performances ?

Les produits proposés par les manufacturiers premium bénéficient d’indéniables qualités routières. La plupart sont labellisés B en freinage sur chaussée mouillée et Bridgestone annonce même un classement A pour son nouveau produit All Weather.

Pour 2% d’insatisfaits, un point de déception vient des moindres performances en situation hivernale. Le discours des manufacturiers est pourtant très clair sur ce point : Si un pneu 4 Saisons moderne est remarquablement polyvalent, il reste néanmoins un compromis, légèrement moins bon qu’un pneu été en été et moins bon qu’un pneu hiver en conditions hivernales sévères.

Bien qu’ils bénéficient pour la plupart du label 3PMFS, les pneus 4 Saisons s’adressent à des utilisateurs susceptibles de rencontrer des épisodes neigeux ponctuels, mais pas aux automobilistes fréquentant régulièrement des régions enneigées… ou même se rendant occasionnellement en haute montagne. En cas d’enneigement durable ou important, le pneu 4 Saisons a des limites techniques justifiant l’utilisation de « vrais » pneus hiver. Ceux-ci utilisent des gommes plus performantes lorsque les températures sont très basses et disposent d’une lamellisation beaucoup plus dense. Les pneus hiver ont entre 1500 et 2000 lamelles contre 500 pour les pneus 4 Saisons les plus sophistiqués et 200 pour les pneus été.

 

Quel prix ?

Le pneu 4 Saisons n’échappe pas aux règles commerciales qui structurent le marché du pneu. Les manufacturiers se sont très rapidement organisés pour occuper le marché à tous les niveaux de prix. Une offre budget s’est constituée en provenance d’Asie. Il est en de même au niveau intermédiaire parfois même proposé par les grands manufacturiers en complément de leur offre Premium.

Sous la pression de cette concurrence, les manufacturiers premium tentent de contenir leurs prix. Bridgestone annonce un écart de 10% entre le Weather Control A005 et son équivalent été le Turanza T005. Michelin qui avait initialement choisi de limiter le nombre de références

en ne proposant que les indices de charge et de symboles de vitesse supérieurs propose désormais des versions standard pour gagner en compétitivité… et en offrant la possibilité d’opter pour un symbole de vitesse inférieur à l’équipement d’origine, tolérance admise par la législation pour les pneus M+S. (attention : une étiquette de rappel de cette vitesse inférieure doit être apposée sur le tableau de bord en étant visible par le conducteur)

Pour le consommateur, cet écart de prix se justifie par la polyvalence du produit qui dispense de l’achat d’un deuxième train de pneus et parce qu’il permet d’économiser le coût des démontages – montages pour l’alternance été – hiver.

Comme pour les pneus hiver, les pneus 4 Saisons doivent être montés par 4 pour garantir une adhérence en courbe et une stabilité du freinage optimales. Un équipement partiel crée un déséquilibre avec un risque accru de tête à queue ou de perte de contrôle.

 

Quelles perspectives pour ce marché ?

La progression du segment 4 Saisons sera amplifiée par l’arrivée massive sur le marché de SUV / Crossovers dont la part approche 40% des immatriculations. Plus que les voitures routières ou sportives, ces véhicules polyvalents s’accommoderont de pneumatiques polyvalents. Certains constructeurs ont déjà adopté des pneus 4 Saisons en première monte et les manufacturiers étendent leurs gammes vers les très grandes dimensions, pour certains jusqu’à 20 pouces ».

Selon Bruno Hétier, en charge du Marketing  « Allopneus.com est un observatoire permanent du comportement des consommateurs et un révélateur de tendances. Le site se positionne comme précurseur sur ce nouveau segment et nos performances commerciales montrent que le pneu 4 Saisons dispose d’un très important potentiel de développement. On peut penser qu’il va rapidement dépasser les 20% de nos ventes et se positionner au niveau de nos ventes de pneus hiver »

 

*Enquête Survey Monkey réalisée sur 3 356 acheteurs de pneus 4 Saisons sur le site Allopneus.com.

***Les pneus portant le marquage « M+S » (Mud and Snow) sont des pneus hiver d’un point de vue purement réglementaire. Ce marquage n’est pas associé à un test de performance obligatoire. Le marquage 3PMSF (3 Peak Mountain Snow Flake) indique que les pneus ont été approuvés par un test réglementé pour garantir le bon niveau de performance dans des conditions hivernales.

Contact

 Allopneus SAS, 13090 Aix-En-Provence

0 892 460 900

Lun - Ven : 8:30 - 18:30

Instagram